Lexique du développement durable

Aliments sains

Des aliments qui apportent à l’organisme les différents nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement. Ce sont également des aliments biologiques, autrement dit des aliments commercialisés dans leur état naturel sans produits chimiques ou pesticides de synthèse, respectant les écosystèmes, la nature et l’humain.

Circuit court

C’est un système de distribution n’impliquant qu’un intermédiaire maximum entre le producteur et le consommateur. Le circuit court permet une meilleure rémunération du producteur. De plus, la proximité géographique réduit les transports, ce qui est favorable sur le plan écologique, mais également pour la qualité du produit et le lien avec le producteur.

Cohésion sociale

La cohésion sociale représente la nature des relations sociales ainsi que leurs intensités. Ce principe découle de différents éléments tels que la solidarité, la sociabilité, le respect et la confiance.

Consom’acteur

Mot issu de la contraction des mots « consommation » et « acteur », qui désigne une personne effectuant des achats responsables, soit qui tient compte de la provenance (local), du processus de production (biologique ou traditionnelle), ainsi que des conditions de travail des employés (salariés locaux, rémunération juste et équitable, etc.). Il choisit de consommer de façon citoyenne et non plus seulement de manière consumériste.

Consommation durable / consommation écoresponsable

La consommation durable ou écoresponsable représente un concept de vie qui est de consommer des biens ou des services en tenant compte des principes de respect de l’environnement, de l’aspect social et de l’économie locale. Certains principes viennent appuyer la consommation durable :

  • le principe d’utilité (éviter les achats ou les services qui ne correspondent pas à de réels besoins, afin de lutter contre la surconsommation et l’épuisement des ressources naturelles) ;
  • le principe de prévention (opter pour des biens et services qui limitent au maximum les nuisances pour l’environnement, la santé et tout autre domaine) ;
  • le principe d’efficience (prendre en compte les moyens mis en œuvre pour produire et livrer un article ou un service sur le marché, afin de privilégier celui qui respecte le mieux les ressources naturelles, l’énergie et les conditions de travail) ;
  • le principe de qualité (préférer des produits qui ont une grande durée de vie : sur le long terme, ils utilisent moins de ressources naturelles et moins d’énergie pour leur fabrication, et produisent également moins de déchets) ;
  • le principe de solidarité (favoriser les voies commerciales qui tissent des liens entre acheteur, distributeur et producteur, afin de répartir équitablement la prospérité entre tous).

Déchets

Un déchet correspond à tout matériau, substance ou produit qui a été jeté ou abandonné car il n’a plus d’utilisation précise.

Développement durable

Le développement durable, forme de développement économique, a pour objectif de concilier l’aspect économique, social et environnemental. Il tend à répondre aux besoins actuels sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Il s’appuie sur une vision à long terme et vise notamment à préserver et valoriser l’environnement, développer une économie plus efficiente ainsi qu’une société équitable.

Do It Yourself (DIY)

Do It Yourself est une appellation tirée de l’anglais qui veut dire en français « fais-le toi-même ». La formule peut s’associer à toute activité où l’on est acteur et non plus uniquement spectateur ou consommateur. Le principe s’articule autour de valeurs telles que la participation et l’échange de connaissance. Il peut s’agir de création artisanale, de l’autoédition de livre, du tout recyclage et bien d’autres activités encore.

Écocitoyenneté

Ce concept s’attache à la nécessité des citoyens à agir en adoptant des gestes ainsi qu’un comportement responsable à l’égard de l’environnement et de ses semblables. L’écocitoyen est conscient qu’il a des droits et des devoirs, ainsi qu’un impact direct dans le milieu où il évolue.

Économie circulaire

L’économie dite circulaire, correspond à un modèle économique qui se caractérise par, non seulement la récupération ou le recyclage des déchets, mais également par une utilisation efficace des ressources tant lors de l’extraction de matière que lors de la production. Dès lors, elle limite le recours aux ressources non renouvelables.

Économie Sociale et Solidaire (ESS)

L’Économie Sociale et Solidaire représente l’ensemble des structures (associations, mutuelles, coopératives et fondations, organisées selon les valeurs de liberté, de solidarité et de démocratie. Le développement durable et le commerce équitable font également partie du cœur stratégique de ces structures.

Écoresponsabilité

Comportement, activité ou qualité d’une personne physique ou morale, qui prend en compte les principes de respect de l’environnement, les dimensions sociales et les caractéristiques de l’économie locale, et ce, sur le long terme.

Écosystème

Un écosystème représente un ensemble d’êtres vivants et leur environnement. Ces deux éléments interagissent et permettent de maintenir le développement de la vie. Leurs actions impactent l’équilibre de l’écosystème.

Emballage primaire et secondaire

L’emballage primaire est l’enveloppe matérielle au contact direct du produit, qu’on appelle aussi le « conditionnement ». L’emballage secondaire entoure le conditionnement, qu’on appelle aussi « emballage ». Il a un rôle physique, il permet de regrouper les produits en unité d’achat et c’est un média d’information. C’est le niveau d’emballage auquel est confronté le consommateur lorsqu’il effectue son choix en magasin.

Empreinte écologique

L’empreinte écologique est une mesure de l’impact des activités humaines sur le milieu naturel. Exprimée en hectares (ha) par personne et par an, l’empreinte écologique est un outil qui évalue la surface nécessaire pour produire tout ce que consomme un individu ou une population pour son alimentation, son habitation, ses déplacements… ainsi que pour absorber les déchets rejetés.

Le calcul de l’empreinte écologique peut aussi être limité à des activités de production de biens de consommation, comme la construction d’une voiture, d’un ordinateur ou d’un meuble, afin d’aider à prendre conscience de leur impact sur l’écosystème.

FIFO (Principe du)

First in first out est un terme anglais qui désigne une règle de gestion des stocks dans laquelle on fait sortir en premier ce qui est rentré le plus tôt. Dorénavant, ce principe est également utilisé pour des contenants de distribution en vrac.

Liberté du choix sans influence marketing

Le consom’acteur affirme sa décision d’achat sans avoir été influencé par autrui ou par quelque image ou publicité que ce soit. Son choix lui appartient selon ses critères propres.

Négociation collective

La pratique de la négociation collective permet d’inclure les parties prenantes d’un organisme. Dès lors, elle permet de définir les règles et les ententes en tenant compte des besoins de chacun.

Prix juste

Le prix juste doit non seulement couvrir le coût de la matière première, des moyens de production et du temps de travail, mais aussi les coûts sociaux et environnementaux. Il doit en outre assurer un bénéfice, qui peut par exemple être versé en espèces aux producteurs ou être affecté au groupement, à l’amélioration écologique, à l’organisation associative ou à une autre cause prônant les mêmes valeurs.

Produits locaux

Les produits locaux sont conçus et transformés dans un espace géographique restreint. Ils sont consommés le plus près possible de leur lieu de production. La distance n’est toutefois pas définie puisque la notion de proximité géographique est contingente aux caractéristiques géographiques d’un territoire donné (étendue, topographie,..) Elle a plus ou moins été délimitée en Angleterre à un rayon d’env. 160 km. Selon les critères du Bocal Local, un produit suisse reste local au vu de la taille du pays.

Production durable

Concept de production, la production durable ou responsable respecte les aspects environnementaux, sociaux et économiques à long terme. Cela passe par exemple par l’optimisation de l’utilisation des ressources et la prise en considération du cycle de vie du produit et de ses procédés de fabrication.

Produits de saison

Un produit de saison est un aliment que l’on consomme quand il arrive naturellement à maturité dans sa zone de production. Il respecte donc le cycle naturel de sa croissance sans que celle-ci soit accélérée par son mode de production comme, par exemple, les serres chauffées (ou serres chaudes) pour les légumes.

Produits spécialisés (sans gluten, sans lactose, …)

Nous entendons ici des produits spécifiques qui sont consommés pour des raisons d’intolérance, d’allergies ou encore pour des raisons éthiques, comme des produits sans gluten, sans lactoses, végan et végétariens.

Simplicité volontaire

La simplicité volontaire ou sobriété heureuse est un mode de vie consistant à réduire, volontairement, sa consommation de biens et de services dans le but de réduire les impacts négatifs qui y en résultent. La simplicité volontaire naît de la volonté d’un individu ou d’un organisme à défendre des valeurs communautaires et/ou écologiques.

Souveraineté alimentaire (Le droit à la…)

C’est le droit des personnes à une nourriture saine et culturellement appropriée, produite par des moyens socialement juste et qui respectent l’environnement. Une collectivité qui maintient une agriculture diversifiée préserve ses choix au niveau de son alimentation. Elle favorise les emplois locaux et influence la destinée du paysage. Elle s’assure également une meilleure sécurité alimentaire, car cette proximité facilite la traçabilité des produits.

Traçabilité des produits

La surveillance de leur mode de production et du circuit de vente qui va du producteur au consommateur.

Transparence

Terme issu des sciences physiques à l’origine (du latin trans-parere = « laisser passer à travers »), la notion de transparence s’est étendue progressivement à la plupart des volets de l’activité humaine. Il est pour nous un gage de confiance entre tous nos contacts et souligne l’importance d’informer complètement sur notre fonctionnement et nos pratiques.

Qualité

Ici, il s’agit pour nous d’un produit reconnu pour sa fraîcheur, son procédé de fabrication (non transformé, sans pesticides ni engrais chimiques), ses valeurs nutritives conservées, fabriqué et/ou produit de manière exemplaire (matières premières utilisées, procédé de fabrication, impact environnemental, conditions de conservation).

Code QR

Un code QR est un type de code-barre en deux dimensions, constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc, lisibles par les smartphones. Son avantage est de pouvoir stocker une grande quantité d’informations et surtout des données directement reconnues par des applications, permettant ainsi de naviguer vers un site internet, regarder une vidéo en ligne, faire un paiement direct, etc.

Vrac

La vente en vrac consiste à vendre des produits de consommation sans emballage. Le client est encouragé à apporter son propre contenant pour limiter la production de déchets et pour n’acheter que la quantité dont il a besoin.

Upcycling

Mot anglais qui se traduit par « surcyclage » et qui décrit l’action de collecter des matériaux ou encore des produits en fin de vie dans le but de les revaloriser grâce une transformation. Ce concept permet de produire des biens uniques de qualité et répondant à un besoin.

Tous les trucs

Retrouve la liste de tous les trucs et astuces.

Voir la liste...

Toutes les Recettes

Retrouve la liste de toutes nos recettes.

Voir la liste...

Lexique

Un terme te parait étrange et inconnu ? Parcoure notre lexique pour en apprendre plus sur le vocabulaire du développement durable !

Lexique