Pourquoi est-ce une bonne idée d’acheter en vrac ?

Pourquoi est-ce une bonne idée d’acheter en vrac ?

Saviez-vous que selon le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), 200 kg de déchets arrivent chaque seconde dans nos océans ?
Pensez-vous que tous les déchets que mettons à la poubelle sont traités ?
Que tous ceux que nous mettons à recycler sont effectivement recyclés ?

Bien sûr que non. Mais par des initiatives locales nous pouvons apporter notre soutien et réduire notre impact environnemental. Aujourd’hui, plus que jamais, il est important d’acheter en vrac car c’est de cette manière que nous envoyons un signal fort aux grandes entreprises du commerce de détail. Acheter quelque chose c’est un vote, un soutien, nous sommes consom’acteurs. Par cette action nous investissons notre argent vers un futur plus durable et zéro déchet en évitant les emballages plastiques qui viennent avec la plupart des produits industriels.

Nous pouvons penser que le vrac est plus cher qu’acheter dans un supermarché mais il existe de nombreux exemples qui prouvent que ce n’est pas vrai. D’après Jérémie Pichon (un des pionniers du zéro déchet en France), faire ses aux courses en vrac lui a permis de réaliser une économie de 40% sur son budget. Il ne paie plus le prix fort du supermarché mais achète les produits à un prix juste et privilégie les produits frais, locaux et les contacts humains. C’est quand même plus sympa de tisser des liens avec les locaux que de pousser un caddie dans une grande surface.

De plus, en achetant des produits frais et sans emballage jetable dans une épicerie écoresponsable comme Le Bocal Local, nous redécouvrirons la véritable saveur des plats. Quoi de meilleur qu’une pizza que nous avons préparée nous-même avec les produits que nous venons d’acheter ou qu’un quinotto (risotto de quinoa) cuit dans un bouillon de légumes frais ? Alors oui ce n’est pas aussi rapide que de mettre un plat pré cuisiné au micro-onde mais notre corps et tous les autres membres de notre famille nous remercierons. Acheter des produits bruts c’est diminuer sa consommation de sucre, sel et de produit chimique, car vous n’êtes pas sans savoir qu’ils sont présents un peu partout, même à des endroits où ils ne devraient pas être (ex : sucre dans la sauce tomate).

Certaines personnes pensent « ah de toute façon, je suis qu’une goutte d’eau dans l’océan alors ce n’est pas moi qui vais faire changer les choses ». Au contraire, changer ses habitudes pour un mode de vie plus respectueux de l’environnement donne du sens à notre vie et permet de se sentir plus serein mentalement. Nous redevenons acteur, nous luttons contre la surconsommation, nous participons à développer une économie circulaire et nous prenons soin de nous-même et des autres. Alors on se lance ?

N’hésitez pas à passer au Bocal Local, 10 rue Lissignol,1201 Genève. Nous sommes une équipe à taille humaine basée sur l’entraide et le bénévolat. Nous nous réjouissons de votre prochaine visite!

Cet article t’a intéressé ? Tu veux écrire un article pour les consom’acteurs ? Adresse-toi directement à info@lebocallocal.ch ou via notre formulaire de contact.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*